instant-digital-videos

L’utilisation de la vidéo dans les études marketing reste encore basique. Les groupes qualitatifs ne sont pas systématiquement filmés, et parfois il n’y a qu’un enregistrement audio. Les vidéos permettent à l’annonceur de revoir les groupes auxquels il n’a pas assisté. Elles servent également à l’institut d’étude pour faire son analyse et si besoin pour faire la retranscription si elle n’a pas été faite en direct. Et puis la vidéo finit gentiment sa vie au stand archive à côté de ses autres copines vidéos.

Il serait pourtant intéressant de réussir à exploiter cette masse de données qualitatives pour garder cette parole consommateur si précieuse et chèrement payée. J’ai rencontré Alexandre Waquier qui m’a présenté l’outil Studiocode qui permet de tagger les vidéos pendant leur enregistrement, de les annoter si nécessaire avec des commentaires ou des verbatims, et ainsi de faire des montages vidéos de façon simple et rapide.

La société Sportstec commercialise le logiciel Studiocode  – sous le nom de Sportscode dans le sport – auprès des clubs qui utilisent de plus en plus la vidéo pour comprendre et analyser la performance des joueurs. Durant un match de tennis, l’entraîneur peut ainsi tagger les moments clés, les moments à revoir, les coups décisifs simplement en cliquant sur son ipad. Il peut ensuite revoir avec le joueur les moments qu’il souhaite de façon rapide. Studiocode est également utilisé dans le monde de la pédagogie dans les écoles de médecine par exemple pour filmer les simulations d’intervention.

Comment ça marche ? Une grille personnalisée est construite avant l’événement que ce soit un événement sportif, un groupe qualitatif, un entretien, une simulation, un cours ou une conférence. La grille est personnalisée, il suffit de créer des boutons avec le logiciel Studiocode. Il faut cliquer ou toucher sur ces boutons pendant l’enregistrement pour que la vidéo soit taggée.

A quoi ça sert ? Il est possible ensuite rapidement de revoir uniquement les moments en fonction des critères qui ont été taggés. Le montage vidéo est également facilité par ce taggage car il suffit de choisir les extraits à garder. Des statistiques sont également disponibles sur les éléments taggés.

Et dans les études qualitatives ? L’utilisation de ce type d’outil pour les groupes qualitatifs permet de mieux exploiter la vidéo. Studiocode permet un montage vidéo semi-automatique du focus group. Il est possible de créer une courte vidéo récapitulative des verbatims pertinents . La vidéo se transforme alors en support de l’analyse de l’institut d’études.

Par exemple, il suffit de créer un bouton « concurrence », qui sera cliqué quand les participants parlent des produits concurrents. A la fin du focus group, il sera simple de retrouver tous les moments pendant lesquels les participants parlent de la concurrence et de réaliser un montage assez rapidement.

L’institut d’études BVA utilise Studiocode pour ses groupes qualitatifs mais également pour des études shopper. Dans le cadre d’une étude réalisée pour un distribueur, le client était filmé dans le rayon par l’enquêteur qui taggait la vidéo en direct. Ce taggage était tout simplement la grille d’observation mise sous ipad pour l’occasion et reliée directement au logiciel Studiocode.

Crédit photo : Flickr /davidd / On Set with Roger Corman

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.